Viridis Terra et ses partenaires

Viridis Terra

Fondée en 2015, Viridis Terra est une entreprise canadienne en technologies vertes, spécialisée dans la restauration et la remise en production des terres dégradées, y compris de sites miniers, pour faire face au problème mondial de la dégradation des terres et de la perte de biodiversité, en plus de lutter contre le changement climatique.

L'entreprise a développé un ensemble technologique pour la Restauration intégrée des Paysages forestiers et agroforestiers à grande échelle (IFLR®). Cet ensemble, reposant sur des biotechnologies (incluant des technologies sous instance de brevet), des technologies de pointe et de l’innovation sociale, augmente de deux à trois fois la productivité des terres et des arbres comparativement aux technologies traditionnelles. De plus, leur synergie permet de garantir la durabilité, réduire les coûts d'opérations, créer de nouvelles sources de revenus pour les propriétaires terriens et les communautés locales, ainsi que de réaliser nos activités à très grande échelle et de manière transparente.

Viridis Terra a présentement des activités au Canada, dans les Caraïbes, en Amérique latine et en Afrique de l'Ouest.

L’équipe Viridis Terra

Viridis Terra est composée d’une équipe multidisciplinaire d’ingénieurs forestiers, d’agronomes, d’écologistes-biologistes, d’ingénieurs, d’hydrogéologues, professionnels en environnement et d’économistes agroforestiers, tous spécialisés dans la restauration et la remise en production de terres dégradée. Les viridis terriens sont un heureux mélange de gens de grande expérience cumulant plus de 50 ans d’expertise en foresterie qui côtoient des jeunes dynamiques et innovants.

De plus, l’équipe inclut des experts en responsabilité sociale et environnementale (RSE), relations et développement communautaire, technologies de l’information, finances et communications.

Cette équipe multidisciplinaire cumule de l’expérience mondiale dans de nombreux pays sur tous les continents et ce, dans les domaines des ressources naturelles et du secteur extractif, restauration et reboisement de terres dégradées, agroforesterie, foresterie, conservation et biodiversité, relations communautaires, et plusieurs autres.

Pour en savoir plus sur le parcours et l’expertise des membres de notre équipe, visitez notre site Web.

Nos partenaires

Au courant des dernières années, Viridis Terra a développé un réseau de partenaires hors-pairs lui permettant de complémenter son expertise et d’assurer le succès de ses activités.

Dans tous les pays où l’entreprise travaille, elle forme des partenariats avec des ONG canadiennes comme CECI, SOCODEVI, DID et CUSO. Ces organisations ont comme avantage d’être déjà présentes sur le terrain et ont développé énormément d’expérience et travaillent avec les communautés locales.

Viridis Terra a également initié plusieurs partenariats canadiens en recherche et développement avec des universités telles que l’Université Laval, l’Université McGill, l’Université du Québec et l’Université de Sherbrooke et des centres de recherches comme le CERFO, Biopterre, Ressources Naturelles Canada (NRCan) et le Conseil national de Recherches du Canada (CNRC).

Les partenaires financiers de Viridis Terra incluent la Banque de Développement du Canada, Desjardins, Investissement Québec, Investissement Québec International, Futurpreneur Canada, Développement Économique Nouvelle-Beauce en plus de nombreux investisseurs privés.

Les modèles de séquestration et rendement de carbone ont été élaborés et validés en collaboration avec la firme Nel-i, dont la réputation dans le domaine est reconnue mondialement.

L’une des raisons pour laquelle le Pérou a été choisi comme premier pays, où les investissements TreesOfLives seront , est la qualité des partenaires privés, civils et publics mobilisés autour des projets. Voici quelques exemples d’organisations avec qui Viridis Terra a formé des partenariats au Pérou :

  • Conservation International est une organisation non-gouvernementale internationale et leader mondial en conservation et restauration de la nature qui est présent dans l’Amazonie péruvienne depuis plus d’une dizaine d’années.
  • Interbank, une filiale du Groupe Intercorp, est une des trois plus grosses banques commerciales du pays.
  • Reforesta Peru est l’entreprise de reboisement la plus prestigieuse du pays avec plus de 8 000 hectares de systèmes agroforestiers et 2 000 hectares de plantations forestières établis en Amazonie péruvienne.
  • Des entreprises agroalimentaires comme Candela, Cocomar et Wawasana sont prêtes à acheter tous les produits de base agroalimentaires qui seront produits sur le premier 3 000 hectares en restauration.
  • Le SERFOR est le département de foresterie du ministère de l’Agriculture du Pérou.
  • L’INIA, l’IIAP et le CEPIAGRI sont des centres de recherche gouvernementaux qui ont reboisé de nouvelles forêts et agro-forêts expérimentales dans le pays.
  • L’Université de la Molina et l’Université de San Martin sont d’importants partenaires académiques.
  • DEVIDA qui est la commission nationale pour le développement et la vie sans drogues nous appuie sur le terrain pour aider à bien identifier les endroits qui sont trop risqués et ceux qui sont plus stables.

Finalement, Viridis Terra forme des partenariats avec de nombreuses associations dans les régions où ses activités de restauration et reboisement des terres dégradées sont réalisées. Tout groupe de propriétaires terriens qui veulent faire partie des projets doit premièrement se mobiliser autour d’une association.

C’est ainsi que le solide réseau de Viridis Terra et ses partenaires peut apporter énormément de pertinence et de valeur à tous ces projets de restauration de terres dégradées.

Notre gouvernance

Viridis Terra a mis en place un comité aviseur composé de membres de renommée et de réputations de calibre internationales dans des domaines variés. Leurs parcours et expertises viennent renforcer les mécanismes décisionnels l’entreprise et élèvent les standards de ses stratégies corporatives.

L’entreprise est également appuyée par un conseil d’administration constitué de membres aux expertises solides quant à la gestion d’entreprises, que ce soit en matière de finances, technologies, relations internationales, marketing et environnement, incluant la biodiversité et le marché du carbone.

De plus, le groupe Viridis Terra a établi un comité aviseur au Pérou de haut calibre incluant des membres aux expertises pointues dans le domaine de la foresterie, de la restauration de terres dégradées, ainsi que dans les relations avec les communautés.

TreesOfLives

Le fonds TreesOfLives a été créé pour permettre à tous, personnes, entreprises et institutions, de joindre l’aventure et la mission de Viridis Terra. TreesOfLives permet à des investisseurs privés d’investir dans des projets de restauration de paysages forestiers en échange d’un rendement financier, tout en compensant pour son empreinte carbone et écologique et en ayant un impact positif sur la biodiversité et les dix-sept (17) objectifs de développement durable des Nations Unies. Veuillez consulter la structure de la gouvernance de TreesOfLives sur notre site Web.

L’approbation des investissements TreesOfLives passe par un processus intensif de diligence raisonnable en cinq étapes : Premièrement, l’équipe de Viridis Terra développe en collaboration avec les propriétaires des terres dégradées les projets et opportunités d’investissement à l’aide des modèles d’aménagement des terres. Deuxièmement, les modèles sont vérifiés par un comité aviseur externe composé d’experts nationaux et internationaux de IIAP, ICRAF, CATIE, entre autres organisations dans le domaine. Troisièmement, faisant suite à l’approbation par ce comité externe, les projets sont présentés au comité d’investissement de TreesOfLives. Quatrièmement, le comité d’investissement analyse, évalue, sélectionne et approuve les projets dans lesquels TreesOfLives investit. Leur décision doit être par la suite entérinée par le conseil d’administration de TreesOfLives.

Finalement, la valeur des actifs est réévaluée, à tous les ans, en fonction de la productivité des écosystèmes restaurés. Cette évaluation est effectuée par le Groupe Deloitte qui agit en tant que vérificateur indépendant.